Aléxia, Lyon 2020

Le schéma de la rencontre est simple et se répète invariablement : un artiste d’un côté, en quête d’inspiration tant artistique qu’intellectuelle, de l’autre, une muse, une jeune femme, qui lui apparaît jolie et sûre d’elle, qui l’envoute.

Le charme opère. La beauté du sujet est inspirante.
En effet, le choix de la muse est aussi esthétique, on ne parle pas ici d’un corps parfait mais qui provoque et évoque des émotions.
Son esprit sensuel devient un élément de désir pour l'artiste.
Avec un mode de vie libéré, bohème, entouré d’un parfum de mystère, l’égérie exerce une véritable fascination chez celui qui la regarde.

Elle stimule l’intellect de l’artiste pour mieux libérer ses idées créatrices.

Mathilde Saunier.